Page en cours de conception

Entretien clôture, haies, ligne tel… copaturage, pousse de l’herbe, gestion parasitisme….

Le but de notre élevage n’est pas de « fabriquer » de la viande mais de « vivre » avec des vaches. Mais l’entretien d’un troupeau prend du temps et coute de l’argent, le troupeau « offre » régulièrement l’un de ses membres pour financer la gestion de l’ensemble du troupeau. A voir u troupeau de 12 mères, dont on prélève les mâles à 3 ou 4 ans implique à l’instant t la présence de 12 + 12×3 animaux… Soit 48 têtes de bétail….

La plus grande partie du travail consiste en clôtures. Il faut réfléchir chaque champ en fonction de son accessibilité en tracteur, l’alimentation en eau, la part d’ombre, de soleil, la possibilité de complémenter en fourrage sylvestre.

Préserver la biodiversité c’est entretenir les haies et entretenir à la tronçonneuse pour ne pas abimer les arbres ou transmettre de maladies. Les lignes de téléphone, leur entretien est à la charge des riverains, ce n’est donc pas Orange qui entretien votre ligne mais les agriculteurs autour !

Et sans indemnités… ou bien on nous propose de raser notre haie pour avoir moins de boulot d’entretien sous les lignes…. ah tient « les agriculteurs sont des cons qui rasent leurs haies », et si c’était france telecom qui se fout de leur g… ??? Faire « pousser de l’herbe » demande des connaissances, une partie de notre temps se passe en formation, nous avons un contrat avec une cabinet et vétoagronomie qui nous permet de progresser dans nos pratiques.

Nous avons choisi le copaturage pour la gestion du parasitisme, mais il ne suffit pas de mettre une vache dans le champ des chevaux pour réduire la population de larves de strongles.

Présentation

en savoir plus

Viande avec tarif

en savoir plus

Biodiversité et animaux divers

en savoir plus

Présentation

en savoir plus

Biodiversité

en savoir plus

Viande avec tarifs

en savoir plus